CHAOS ou SUCCÈS?


C’est le jour de la marmotte… Vous êtes toujours aux prises avec cette impression revivre les mêmes situations… parfois, certaines plus difficiles que d’autres.

Vous vous sentez découragés, vous vous sentez dépassés par tous les événements. Vous n’avez qu’une envie et c’est d’abandonner…

MAIS vous ne pouvez pas abandonner vous dit votre conscience, vous l’avez fait tellement souvent….

Malgré cela, ça recommence encore et encore… Alors que vous cherchez à vivre des SUCCÈS vous avez plutôt l’impression de vivre que des ÉCHECS et c’est le chaos total dans votre vie… c’est le chaos dans votre tête… c’est le chaos dans votre cœur. Et si ce CHAOS annoncait l’arrivée éventuelle du SUCCÈS?

Je vous partagerai un peu plus loin une nouvelle façon de percevoir le chaos. Comme tout part de notre façon de percevoir la vie, cette nouvelle vision saura peut-être vous inspirer.

Ce que je peux vous dire à cet instant, c’est que vous êtes normal de ressentir le découragement, la fatigue et la peur… je veux aussi vous dire que VOUS AUSSI vous pouvez accéder à la ROUTE DU SUCCÈS et de redonner un sens à votre existence.

Contrairement à ce que l’on peut croire, il n’y a pas qu’une route du SUCCÈS et que c’est dans la définition que vous en ferez qui déterminera la suite de votre parcours.

LA PLUS GROSSE ERREUR QUE FONT TOUS CES GENS

Il n’y a aucun doute, toutes ces personnes que j’accompagne ont ce désir ardent de donner un SENS à leur existence. Toutes ces personnes que j’accompagne en ont assez de ressentir ce vide en permanence.

Je me suis alors questionnée sur la raison du «pourquoi est-ce ainsi»? Et si l’explication était plus simple qu’on ne le croit?

Ce que j’ai découvert à travers mon parcours professionnel c’est que l’une des CLÉS des plus PUISSANTES c’est d’utiliser nos ERREURS du passé pour en faire des leviers. C’est pourquoi dans tous mes accompagnements, je m’assure de bien guider mes coachés dans la découverte de ce qu’ils croyaient être à la base leurs plus grandes faiblesses, mais qui s’avèrent être plutôt de grandes forces sur lesquelles il faut ABSOLUMENT miser.

C’est souvent à partir de cet instant que s’opère la magie.

Il y a une erreur que font la plupart des personnes que j’ai accompagnées, celle de ne pas puiser les enseignements dans LES ERREURS DU PASSÉ.

Dites-vous que si une situation revient à répétition dans votre vie c’est qu’il y a quelque chose que vous n’avez assurément pas saisi. Ce fut mon cas durant trop longtemps et c’est aussi le cas des personnes que j’accompagne.

Vous avez raison. C’est très difficile de toujours revivre les mêmes situations. C’est souffrant de ne pas comprendre pourquoi, surtout lorsqu’il est question d’être heureux au travail ou d’être heureux en relation! Il n’y a rien de très joyeux de revivre toujours les mêmes défis, les mêmes difficultés.

Qu’est-ce qui fait selon vous qu’on n’ose pas regarder nos erreurs en face et que l’on n’ose pas admettre sa réalité? Cela m’apparaît bien simple… c’est tout simplement car en admettant ses erreurs, c’est aussi d’admettre s’être trompé. Et se tromper, dans notre société, va à l’encontre de la culture de performance, où il faut tout réussir sans tomber.

On va nommer les choses telles elles le sont VRAIMENT. Je ne connais personne qui n’a jamais fait d’erreurs sur cette terre. Je ne connais personne qui n’a pas un jour vécu des remords face à son passé.

La plus grande erreur selon moi est de ne pas retenir les leçons liées à ces expériences et de ne pas chercher à en comprendre le sens.

Nos erreurs sont NOS PLUS GRANDES RICHESSES, alors pourquoi s’en priver? Voilà ce que l’on doit retenir si nous voulons avancer sur la ROUTE du SUCCÈS.

Prenez le contrôle: ACCEPTEZ LE CHAOS

Les gens en général sont constamment en contradiction. Ils espèrent ce qu’il y a de meilleur et répètent toujours les mêmes erreurs sans en retirer ce qu’il y a de meilleur. De ces situations, il s’en dégage bien souvent un CHAOS.

Ce qu’il faut savoir c’est que le CHAOS c’est quelque chose, au final, de très positif car il annonce un renouveau. Il s’impose sans trop crier gare et nous impose un moment de réflexion et parfois de profondes remises en question.

Soyons francs, nul n’aurait le désir de changer de vie si celle-ci lui convenait à 100%, il faut donc savoir donner un sens à ce chaos et saisir les opportunités qu’il nous offre.

Certaines personnes prospèrent dans le chaos et le changement, mais la plupart ne le font pas.

À la traversée d’épreuves difficiles, elles sont plutôt frustrées, déprimées et prêtes à jeter l’éponge à la première occasion car elles ont généralement des attentes de résultats et que seuls ces résultats deviennent des indicateurs de réussites.  Ce qui fait que ces attentes sont généralement ou presque impossibles à satisfaire et que ce sentiment de vide intérieur continue de s’agrandir.

Le premier pas vers la réussite c’est d’accepter que LA ROUTE DU SUCCÈS vient avec des rebondissements, des tours de manèges, des hauts, des bas, des arrêts et des revers. Une fois que nous avons vraiment compris et accepté cela, nous sommes moins susceptibles d’être trompés en ayant des attentes irréalistes que la réussite est une montée en flèche sans tomber.

Donc, quand nous rencontrons des «bosses» sur notre route du succès, des pneus à plat et des ponts surélevés, nous ne serons pas si prompts à nous fâcher ou à abandonner. Sortir de la piste est normal et donc « parfait » dans ce cas.

LE SUCCÈS  l’antagonisme du PERFECTIONNISME

Vous devez vous attendre à passer beaucoup de temps à faire des erreurs, ou si cela semble mieux «faire des corrections», sur votre chemin vers le succès.

Il y a une raison pour laquelle les perfectionnistes ont du mal à réussir. En fait, le perfectionnisme est une forme de peur, basée sur la peur de l’échec ou la peur de la désapprobation. C’est souvent pour cette raison qu’ils en viennent qu’à abandonner, puisqu’en faisant ainsi, ils n’auront pas à faire face à la critique, qui pourrait être perçue comme une forme de désapprobation ou encore pire, comme du rejet.

Nous devons considérer les erreurs comme des «enseignements» plutôt que comme des éléments à éviter à tout prix. J’aime dire que NOS ERREURS sont notre courbe de croissance d’apprentissage «naturelle». C’est dans notre façon de surmonter nos erreurs que nous devenons «grands».

Donc, à partir de cet instant, quelle vision du chaos allez-vous adopter ? Vous laisserez-vous anéantir ou vous allez plutôt tirer profit de vos erreurs du passé pour mieux redéfinir le sens que vous voulez donner à votre existence ?

Au plaisir de lire vos commentaires…

Pour votre liberté !

Mireille Chevalier

 

 

Experte en changement et en responsabilisation, Mireille Chevalier a pour mission d’insuffler, chez les individus ou dans les organisations, une volonté de s’engager dans un processus de changement, peu importe ce qu’ils désirent voir s’améliorer et/ou changer et de les inciter à passer à l'action afin qu’ils se réalisent pleinement.